Les consonnes russes et les voyelles russes. La prononciation des consonnes dans la langue russe

les consonnes russesLa prononciaton des voyelles en russe, ce n’est plus un mystère pour nous, nous en avons déjà parlé. Si vous avez oublié, le lien ci – dessous est à votre disposition, il peut vous aider à réviser (« Les voyelles russes et les consonnes russes. Les particularités de la prononciation des voyelles dans la langue russe »). Maintenant c’est le tour des consonnes. Alors, comment il faut prononcer correctement les consonnes dans la langue russe ?

Il existe quelques divisions des consonnes russes, celles – ci peuvent nous aider à mieux comprendre les particularités de leur prononciation. Les voilà. Les consonnes russes sont divisées en dures et molles :

Б В Г Д З К Л М Н П Р С Т Ф Х – les consonnes dures

Б’ В’ Г’ Д’ З’ К’ Л’ М’ Н’ П’ Р’ С’ Т’ Ф’ Х’ – les consonnes molles (l’apostrophe dans la transcription montre la mouillure du mot)

Presque toutes les consonnes russes peuvent être divisées selon ce principe. La prononciation des consonnes molles ressemble beaucoup à la prononciation du son [l] (le livre) ou [ƞ] (la campagne) en français. Ce principe est très important dans la langue russe parce qu’il aide à distinguer les mots. Par exemple : «я ел» – « j’ai mangé » et « ель» – « le sapin », ces mots ne se distinguent que d’un seul son mais leur sens est complètement différent.

La mouillure de la consonne dépend de la voyelle qui la suit. Е, И, Ю, Я, Ё font les consonnes molles : ЛЕС [л’эс], ФИЛЬМ [ф’ил’м], ВЕРБЛЮД [в’ирпл’ут],  ПЯТНО [п’атно], ЧЁРНЫЙ [ч’орный]

Les consonnes ci – dessus peuvent être dures et molles mais certaines consonnes sont soit molles, soit  dures.

Les consonnes Ж,Ш, Ц sont toujours dures : ЖУК, ШИШКА, ПАЛЕЦ.

Les consonnes Ч, Щ, Й sont toujours molles : ЧАШКА, ЩУКА, ЙОД.

En russe il existe encore les deux signes : le signe dur (Ъ) et le signe mou (Ь). Vous avez déjà deviné que les fonctions de ces deux signes sont le durcissement et la mouillure de la consonne qui les précède : ПОДЪЁМ [пад"йом], СЕМЬЯ [с’им"йа]. Le signe  » montre le durcissement dans la transcription.

Le deuxième principe de la division des consonnes. Les consonnes russes sont sonores ou sourdes.

Les consonnes  Й, Л, М, Н, Р sont toujours sonores.

Les consonnes Х, Ч, Щ, Ц sont toujours sourdes.

Certaines consonnes forment les paires selon ce principe (la première colonne forme les consonnes sonores, la deuxième – les consonnes sourdes).

Б        П
В        Ф
Г         К
Д         Т
Ж        Ш
З          С

Comment comprendre quand la consonne sonore devient la consonne sourde ? Il y a deux règles :

1. La consonne sonore en fin de mot devient la consonne sourde :

ДУБ [дуп], УЖ [уш], ГРУЗ [грус]

2. Si la consonne sourde suit la consonne sonore, celle – là devient à son tour aussi sourde. Il faut prêter l’attention que nous parlons des sons mais pas des lettres :

ШУБКА [шупка], ПОЕЗД [пойист] (т est la consonne sourde parce que la lettre «д» est en fin du mot, la lettre «з» à son tour devient aussi sourde).

Maintenant vous connaissez tout ce qui est nécessaire pour prononcer correctement les consonnes russes !